YAMINA: « IL EST TROP PRIS PAR SON TRAVAIL! »

Je suis démunie. Mariée maintenant depuis six ans, je n’arrive plus à comprendre mon mari. 

Je fais toutes les tâches de la maison. Je m’occupe de nos deux enfants, des papiers, je travaille… J’essaye tant bien que mal de lui dire que je suis fatiguée de jouer tous les rôles, celle de cuisinière, de secrétaire, de maman, de femme… mais il me dit qu’il travaille et cela justifie tout. 

Nous ne partageons plus rien, quasiment pas de vie de famille. Il dit qu’il est trop pris par son travail et, quand il ne travaille pas, il est à la maison devant son téléphone ! On se dispute très souvent jusqu’à se manquer de respect ! Je ne veux pas me plaindre, il m’achète ce que je veux et je ne manque de rien, hamdoulilah, mais son absence me pèse à moi et aux enfants. Le travail est devenu sa vie. 

Je ne sais plus quoi faire, on s’éloigne petit à petit l’un de l’autre. Il ne veut pas reconnaître ses torts et m’accuse de lui manquer de respect.

La psychanalyste

Chère Yamina, 

Voilà une bien triste situation pour vos enfants. Un père absent, qui ne joue pas son rôle d’éducateur, on connaît les résultats : des enfants mal structurés, en défaut de modèle masculin, et, chaque jour, des disputes sans fin, avec des gros mots et, comme vous le dites, du manque de respect. 

Parlons-en du respect : est-ce respecter ses enfants que de les faire évoluer dans un tel climat ? Il semble que le confort matériel et la sécurité financière ont remplacé toutes les autres valeurs, telle que vous décrivez la situation. Dommage, car l’essentiel est justement dans le modèle que des parents transmettent à leurs enfants. 

L’amour est le seul « ingrédient » dont les enfants ont besoin pour se développer harmonieusement. Auriez-vous accepté trop longtemps la situation, sans vous rendre compte que vous vous laissiez acheter ? On se lasse du confort quand l’essentiel n’y est pas. A vous de réfléchir.

SaphirNews

Laisser un commentaire