WARDA: « MON MARI ME CONSIDERE COMME LA FEMME DE MENAGE DE SES PARENTS »

Je suis mariée depuis 4 ans avec mon mari
et nous avons vécu 3 ans chez mes beaux-parents,
faute d’appartement. Ma belle-mère est « malade »,
ce qui l’empêche de faire certaines tâches ménagères.
Le problème, c’est qu’à mon arrivée elle ne faisait plus
aucune tâche, hormis le diner. Le reste m’incombait :
aspirateur, serpillère, vaisselle, salle de bains et WC,

poussière… Bref, tout le reste sans exception.

Al hamdoulillah cette époque est révolue depuis notre

déménagement. Malheureusement,
mon mari me demande toujours d’aller faire le ménage
chez ses parents. Parfois j’accepte afin d’éviter
une dispute mais je n’en ai jamais envie,

je ne le fais que de force.

Cette situation est pesante, j’en arrive même à refuser

les invitations chez eux car je devrais débarrasser
puis faire la vaisselle. Cela semble dérisoire,
une simple vaisselle pour un repas ou un goûter
mais le fait qu’on m’oblige à le faire me rend colérique.
Au final, ce n’est jamais vraiment une invitation.
Mon mari ne comprend pas ma réaction car,

pour lui, laver 2-3 verres ce n’est pas grand chose.

Mon mari a toujours eu l’habitude de tout faire

chez lui, c’est lui qui s’occupait du ménage,
des courses. Sa mère ne faisait rien. Par conséquent,
aujourd’hui, il pense me passer le relais.
Je sais que sa mère est malade mais il lui est possible
de faire la vaisselle par exemple. D’ailleurs,
quand ses autres fils sont invités,
elle ne leur demande jamais de la faire,
uniquement à mon mari qui, bien évidemment,
me demande de la faire. Cette situation me déprime,
j’ai l’impression de ne servir qu’à cela.
Il y a quelques jours, mon mari m’a proposé
de me faire un planning de ménage pour ses parents,
afin que la maison soit propre régulièrement.
Aujourd’hui, je fais le ménage de manière ponctuelle
quand la maison est dans un état catastrophique.
Même quand j’étais enceinte de 8 mois,
il m’a demandé de faire le ménage
car sa sœur qui vit à l’étranger venait leur rendre visite

et il ne fallait pas l’accueillir avec une maison sale.

Comme précisé au-dessus, ma belle-mère est malade,

elle a des TOC liés à la propreté et à l’hygiène.
Par exemple, elle peut passer 30 minutes
pour laver 2 assiettes. Mon mari pense l’aider
en s’occupant des tâches ménagères. Le problème,
c’est que cela ne l’aide en rien. Au contraire,
son état ne s’améliore pas mais il ne veut rien entendre.
Impossible de parler de sa mère ni de sa maladie :

pour lui, je n’y connais rien.

Le moindre mot sur sa mère provoque des disputes

sans fin. Je suis fatiguée de cette situation,
je ne sais pas quoi faire ni à qui en parler.
Je pense qu’en voulant se marier mon mari
avait comme idée que sa future femme s’occupe de sa mère.
D’ailleurs, il regrette d’avoir déménagé de chez eux car,
selon lui, ses parents ont besoin d’une aide.
Mais ils ont d’autres enfants, d’autres belles-filles

mais il n’y a que nous qui sommes sollicités.

Parfois le divorce semble être la seule issue.

Encore faut-il avoir le courage de le faire.

Merci pour votre aide.

Warda

Laisser un commentaire