SÉCURISER L’ACCÈS À L’ORDINATEUR DE NOS ENFANTS, LES 3 MEILLEURES ASTUCES

L’ordinateur et Internet sont certainement de fabuleux outil d’ouverture et d’information pour nos enfants. Mais ce sont aussi des sources d’inquiétude et de danger. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas besoin d’être ingénieur en informatique pour mettre en place des protections sur l’ordinateur de la maison.

J’INSTALLE UN NAVIGATEUR SÉCURISÉ

Encore faut-il savoir ce que c’est ! Derrière le navigateur web, appellation un peu floue pour les non-initiés, se cache le logiciel permettant d’avoir accès à Internet sur l’ordinateur. Les plus utilisés ? Chrome, Safari, Internet Explorer ou encore Firefox. L’idée est donc ici de s’appuyer sur un navigateur spécifique pour les enfants afin de leur proposer une interface plus conviviale et adaptée. Une interface personnalisée qui permettra également de présenter certaines fonctionnalités et d’en bloquer d’autres.

Coups de cœur : Potati, idéale pour les 3-12 ans, mais aussi Zoodles qui permet de créer une interface différente pour chaque enfant, représentée par sa photo.

J’UTILISE UN LOGICIEL DE CONTRÔLE PARENTAL GRATUIT

Gratuit, c’est promis puisque les fournisseurs d’accès à Internet (Orange, Free, SFR…) sont obligés de le proposer dans leur service. Parmi les possibilités, on pourra notamment bloquer les chats, forums et téléchargements et limiter les horaires d’accès. Il s’organise en trois profils : enfant, adolescent et adulte. Le premier permet de naviguer dans un univers fermé appelé Liste Blanche où l’accès est autorisé uniquement pour des sites prédéfinis. Le deuxième, Liste Noire, permet un accès illimité sur Internet mais filtre les sites illégaux (racisme, drogue, etc.) et inappropriés (pornographie, violence). Le troisième profil destiné aux adultes ne comporte, lui, aucune restriction.

Comment s’y prendre ? Très simple, on se rend sur le site de notre fournisseur d’accès à Internet. On clique sur l’onglet « Contrôle parental » et on se laisse guider pour le paramétrer.

Pour aller plus loin : pas convaincu par l’efficacité du logiciel proposé par votre fournisseur d’accès à Internet ? Il est possible d’y ajouter un logiciel externe payant comme Witigo et même parfois gratuit comme Controlkid.

J’ADOPTE UN COMPORTEMENT AVERTI ET PÉDAGOGUE

Eh oui, on a beau avoir des outils techniques à portée de main pour protéger notre progéniture, rien ne vaut la connaissance, la pédagogie et la communication. Comment se prémunir des dangers d’Internet si nous n’en avons pas nous-mêmes connaissance ? On surfe donc à leurs côtés sur les réseaux sociaux, chats, sites et autres services web qui les attirent pour en comprendre le fonctionnement et cerner les dangers qui peuvent se présenter. Une attitude qui permettra notamment d’évoquer avec eux le sujet de l’identité et de l’anonymat sur Internet. Et l’importance de ne pas communiquer adresse, numéro de téléphone ou photos personnelles. Une bonne manière aussi de leur faire comprendre qu’il ne faut pas accepter de rencontrer sans notre aval une personne croisée sur la Toile ou adopter des discours racistes ou diffamatoires. Et de se dire, finalement, que cette éducation « online » n’est pas très différente de celle que nous tentons de leur prodiguer au quotidien !

AfriqueFemme

Laisser un commentaire