SARA IFTEKHAR, LA PREMIÈRE FINALISTE VOILEE DE MISS ENGLAND

Elle nourrissait le secret espoir d’être la reine de la soirée,

sur la scène brillant de mille feux du Kelham Hall,

à Newark-on-Trent, là où le couronnement

de Miss England donnait lieu à toutes les spéculations

depuis que les projecteurs s’étaient braqués

sur son joli minois et le voile qui l’entourait

délicatement.

Attendu fébrilement par 50 postulantes au diadème

le plus convoité du royaume britannique,

ce mardi soir, 4 septembre,

qui a captivé les téléspectateurs comme jamais,

ne fut pas celui du sacre de Sara Iftekhar, 20 ans, une étudiante

en droit du comté du Yorkshire passée de l’ombre à la lumière

de manière fulgurante.

Bien qu’ayant attiré tous les regards après avoir été élue Miss

Huddersfield 2018 et marqué de sa présence lumineuse le

concours de beauté le plus codifié qui soit, revêtue d’une

élégante robe longue couvrante et d’un hijab revisité,

la première finaliste voilée de Miss England a fait toutefois

mentir les pronostics prédisant sa consécration nationale.

Qu’à cela ne tienne ! Sara Iftekhar, qui n’en revient toujours pas

de s’être hissée en finale et, plus incroyable encore,

d’avoir figuré parmi les grandes favorites de l’élection,

sait qu’elle a gagné sur tous les tableaux,

en remportant deux belles victoires : sur elle-même

et sur les préjugés.

« J’ai participé à cette élection afin de montrer

que la beauté n’a pas de définition, ni de standards de poids,

de taille, de couleur de peau, de race. Chacun d’entre nous

est beau à sa manière », a-t-elle écrit sur sa page Instagram,

en se décrivant comme une « fille ordinaire » qui a réalisé

quelque chose d’extraordinaire. Elle a, en effet,

osé défier les canons de beauté standardisés sur un podium

sacralisant le culte du corps, où les reines de la belle moralité

sont rarement intronisées…

« Cela montre que Miss Angleterre représente l’Angleterre
d’aujourd’hui », s’est réjouie pour sa part Angie Beasley,
la porte-parole du concours Miss England, tandis qu’Ida
Choudhry, une militante féministe musulmane, s’exclamait :
« Cette candidate, par sa seule présence, a réussi à changer
la perception des femmes voilées en Grande-Bretagne.
Le fait qu’elle ait atteint la finale de Miss Angleterre devrait être
salué par la communauté musulmane et par les femmes
en général ! ».
Source: Oumma.com

Laisser un commentaire