PRIÈRE DE CONSULTATION (SALAT AL ISTIKHARAT): QUELQUES ÉCLAIRCISSEMENTS

La prière de consultation ou salat al istikhara, est un acte

d’adoration très important que beaucoup d’entre nous semblent

parfois négliger lorsque vient le moment de prendre une décision

ou de faire un choix. Pourtant, il est indispensable au musulman de

savoir comment la pratiquer et surtout, de savoir comment

connaître la réponse à notre consultation auprès d’Allah l’Exalté.

Dans ce but, voici deux courtes fatwa de cheikh Ibn Uthaymin

(qu’Allah lui fasse miséricorde) afin d’éclaircir le déroulement

de la prière de consultation (salat al istikhara).

priere de consultation

Salat al istikhara, comment s’y prendre ?

Fatwa 1:

Question: Qu’Allah vous bénisse, pourriez-vous nous dire

comment prier la prière de consultation, en précisant son nombre

d’unités de prière ? Qu’Allah vous récompense par un bien.

Réponse: La prière de consultation (salat al-istikhara), se pratique

lorsque quelqu’un est préoccupé par une chose et qu’il hésite à

continuer en faisant cette chose, ou à la délaisser.

Dans ce cas, il prie deux unités de prière en-dehors des prières

obligatoires, puis il dira après cela:

« Ô Allah! Par Ta connaissance je Te consulte et par Ton pouvoir

je T’implore de m’accorder la capacité (d’accomplir mes desseins)

et je Te demande de m’octroyer une part de Ta grâce immense.

Tu es certes Capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que

moi, je ne sais pas et c’est Toi qui connais parfaitement les choses

invisibles. Ô Allah! Si tu sais que cette chose- et il nomme

clairement la chose en question- est une source de bien pour moi

dans ma religion, dans ma vie présente ici-bas et dans l’au-delà,

alors destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la pour moi.

Mais si tu sais que cette chose est pour moi une source de mal

dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future,

alors détourne-la de moi et détourne-moi d’elle, et prédestine-moi

le bien là où il se trouve puis fais que je me satisfasse de cette

décision. »

اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْتَخيـرُكَ بِعِاْـمِك، وَأسْتَقْـدِرُكَ بِقُـدْرَتِـك، وَأَسْـألُـكَ مِنْ فَضْـلِكَ العَظـيم
فَإِنَّـكَ تَقْـدِرُ وَلا أَقْـدِر، وَتَـعْلَـمُ وَلا أَعْلَـم، وَأَنْـتَ عَلاّمُ الغُـيوب
اللّهُـمَّ إِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ(ويسميه بعينه من زواج أو سفر أو غيرهما) خَـيْرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاقْـدُرْهُ لي وَيَسِّـرْهُ لي ثـمَّ بارِكْ لي فيـه
وَإِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ شَـرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاصْرِفْـهُ عني وَاصْرِفْني عَنْـهُ
وَاقْـدُرْ لي الخَـيْرَ حَيْـثُ كانَ ثُـمَّ أَرْضِـني بِـه

Allâhumma innî astakhîruka bi-cilmika wa astaqdiruka bi-qudratika, wa as-aluka min fadlika-l-cazîmi
Fa-innaka taqdiru wa lâ aqdiru, wa taclamu wa lâ aclamu, wa anta callâmu-l-ghuyûbi
Allâhumma in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra (que l’on explicite) khayrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî fa-qdurhu lî, wa yassirhu lî, thumma bârik lî fîhi.
Wa in kunta taclamu anna hâdhâ-l-amra sharrun lî fî dînî wa macâshî, wa câqibati amrî fa-srifhu cannî, wa srifnî ‘anhu
Wa qdur lî-l-khayra haythu kâna thumma arddinî bihi

Lorsqu’il fait cela, si la chose demandée apparaît clairement

comme étant réalisable ou non, qu’il la réalise ou qu’il s’en

abstienne. Toutefois, si la chose n’apparaît pas comme étant

réalisable ou non, qu’il recommence la prière de consultation

une autre fois, et ce jusqu’à temps que la chose lui apparaisse

clairement.

Si malgré cela, le problème persiste et qu’aucune issue ne s’offre à

lui, qu’il consulte quelqu’un de confiance qui a de l’expérience dans

le domaine, et s’il devait commencer son affaire par la suite,

qu’il implore le secours d’Allah, puis qu’il la réalise.

Fatwa 2:

Question: Qu’Allah vous bénisse. Est-ce que la prière de

consultation (salat al istikhara) a un nombre de fois limité

ou est-ce qu’on peut faire la prière de consultation jusqu’à

ce que la chose se réalise. Par exemple, la consultation pour

un mariage doit-elle se faire tout le temps jusqu’à ce que le contrat

de mariage soit conclu ? Éclairez-nous sur cette question.

Réponse: Il n’est pas légiféré de faire la prière de consultation tout

le temps, mais seulement lorsque l’on est préoccupé par une affaire

et que l’on hésite à la réaliser. A ce moment-là, on prie deux unités

de prière et on prononce l’invocation de la prière de consultation.

Toutefois, on ne dit pas au jeune qui souhaite se marier « prie tous

les jours ou toutes les heures la prière de consultation », ceci n’est

pas légiféré et est une innovation.

Mais, si quelqu’un est préoccupé par le mariage et qu’il veut épouser

une femme, mais qu’il hésite encore à ce sujet, qu’il prie deux unités

de prière et qu’il consulte Allah l’Exalté à ce sujet.

Si son affaire se concrétise, qu’il la réalise, mais si l’affaire tarde à se

concrétiser et qu’il demeure hésitant, qu’il recommence la prière de

consultation une autre fois jusqu’à ce qu’Allah lui permette d’y voir

plus clair. Si après avoir fait la prière de consultation (salat

istikhara), l’affaire avance, c’est qu’il s’agissait d’un bien pour lui

venant d’Allah.

La prière de consultation salat al istikhara, est un acte d’adoration

très important où le musulman s’en remet totalement à Allah pour

la réalisation de ses affaires. Si après avoir prier, tout semble aller

dans le sens de la concrétisation de l’affaire, on peut se lancer

et la réaliser. Toutefois, si tout semble s’y opposer, on délaissera

cette chose, convaincu qu’il y a un grand bien derrière

la non-réalisation de cette affaire, wa Allahou aalam.

Source:muslimette-magazine.com

Laisser un commentaire