PREMIERS SECOURS: LES GESTES A CONNAITRE

Que l’on soit victime ou témoin, lorsqu’il faut porter secours à une

personne, la panique nous empêche parfois de savoir comment

réagir. Certains gestes sont pourtant simples, et peuvent sauver des

vies s’ils sont pratiqués correctement et rapidement. Dans la vie

quotidienne, les intoxications, les blessures et les accidents sont

fréquents. Les premiers soins consistent à prendre en charge la

victime  selon son état de santé avant de la diriger vers les

secours. Même si rien ne remplace la pratique, découvrez ici

quelques pistes pour agir utilement dans ces moments précis.

→ Dans un premier temps, il faut analyser la situation afin

d’assurer la protection de la victime. Evaluer les conditions de

sécurité et vérifier qu’il n’existe aucun danger supplémentaire.

→ Il est ensuite impératif de protéger la victime, afin d’éviter

tout risque de sur-accident. Il faut établir un périmètre de sécurité,

si besoin faire couper le courant électrique, nettoyer le lieu de

l’accident ou évacuer la victime.

→ Puis, il faut l’examiner pour renseigner les secours et

effectuer les premiers gestes de secours afin d’éviter l’aggravation de

son état. Il faut ainsi vérifier si la personne est consciente, si elle

respire ou si elle saigne par exemple.

→ Enfin, il faut alerter les secours en appelant :

– Le 18 : les sapeurs-pompiers pour tout problème de secours,

notamment accident et incendie.

– Le 15 : le Samu pour tout problème urgent de santé.

– Le 17 : la police pour tout problème de sécurité.

– Le 112 est un numéro d’appels d’urgence utilisable avec un fixe

ou un portable.

→ 4 gestes de premiers secours  à connaitre :

Il est important de dispenser les gestes de premiers secours de façon

calme et non précipitée.

1) La réanimation est pratiquée sur une personne

inconsciente, qui est en arrêt cardiaque ou ne respire

plus grâce au bouche à bouche et au massage cardiaque.

2) Une plaie doit être prise en charge et soignée car le risque

infectieux est majeur. Il faut ainsi exercer un point de compression

qui permet de stopper les pertes sanguines ou exceptionnellement,

un garrot.

3) Désobstruer rapidement les voies aériennes si la

victime s’étouffe, c’est-à-dire si celle-ci ne parle pas, ne respire

pas, mais qu’elle est consciente.

– Pour l’adulte et l’enfant de plus de 1 an : donner 5 claques

vigoureuses dans le dos entre les omoplates puis. Si  celles-ci sont

inefficaces, pratiquer 5 compressions abdominales avec le poing au-

dessus du nombril .

– Pour un nourrisson de moins de 1 an : donner 5 claques dans le

dos entre les omoplates puis, si celles-ci sont inefficaces, pratiquer 5

compressions sur le thorax avec deux doigts, la force du geste

doit être maîtrisé selon l’âge de l’enfant.

4) La Position Latérale de Sécurité (PLS) permet de sécuriser

une victime, après l’avoir examinée. Placée dans cette position, une

personne, victime d’un malaise, ou d’un traumatisme ne peut pas

s’étouffer. Elle sera placée ainsi jusqu’à l’arrivée des services de

secours.

A savoir :

Attention, pour bien effectuer certains gestes, il est indispensable de

suivre une formation spécialisée.

Source:muslimette-magazine.com

Laisser un commentaire