POULET AUX BANANES PLANTAINS,UN VOYAGE VERS LE CAMEROUN…

Et si nous allions faire un petit tour au Cameroun afin de découvrir ce qu’on y mange… L’un des plats traditionnels camerounais est sans conteste le fameux poulet DG ou poulet aux bananes plantains et aux légumes. Laissez-vous tenter, c’est délicieusement bon! Idéal pour recevoir ses convives.

Il vous faut pour 4 personnes :

– 5 bananes plantains coupées en tranches

– 1 poulet lavé et coupé en morceaux de taille moyenne

– 1 oignon haché

– 4 gousses d’ail hachées

– 1 carotte coupée en rondelles

– 1 poivron vert coupé en lamelles

– 1 c. à s. de gingembre frais haché très finement ou à défaut du gingembre en poudre

– 1 tasse de haricots verts coupés en rondelles

– 2 tomates fraîches coupées en dès

– 1 tasse de céleri haché

– poivre blanc ou noir

– sel

– 1 c. à s. de feuilles de basilic

– huile de friture

– 2 c. à s. d’huile

– 1 tasse d’eau

Préparation :

→ Faites chauffer l’huile pour faire frire les bananes plantains jusqu’à ce qu’elles soient dorées, puis retirez-les et réservez.

→ Saupoudrez généreusement le poulet de poivre noir ou blanc puis ajoutez un peu de sel et mélangez bien.

→ Faites revenir le poulet dans une marmite jusqu’à ce qu’il soit bien doré et bien cuit, puis retirez et réservez.

→ Dans une grande marmite, faites chauffer les 2 cuillères à soupe d’huile puis faites frire les carottes et les haricots verts pendant quelques minutes.

→ Ajoutez les tomates dans la marmite avec l’oignon, l’ail et le gingembre, puis couvrez pour laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes. 

→ Ajoutez le céleri et le poivre, ainsi que les feuilles de basilic, puis faites sauter le tout au moins 5 minutes.

→ Ajoutez enfin les bananes frites avec une tasse d’eau puis remettez le poulet frit dans la marmite.

→ Ajoutez le poivron vert puis salez à votre goût.

→ Couvrez la marmite et laissez cuire une quinzaine de minutes, en remuant de temps en temps pour éviter que les bananes plantains ne collent au fond.

Bon appétit

Muslimette-magazine

Laisser un commentaire