PAROLES AUX FEMMES-POURQUOI LE VOILE?

Le voile… Le sujet de tous les débats de nos jours un peu partout. Tout le monde a son mot à dire,
mais on entend que peu ce que les principales concernées ont à dire à ce sujet.
Alors j’écris ça à toutes les personnes qui m’ont déjà demandé pourquoi je portais le voile, et à toutes
celles qui ont voulu le faire mais qui n’ont jamais osé. La compréhension apporte la tolérance
et l’acceptation de l’autre. Elle combat la peur de l’inconnu. Avant d’en arriver aux raisons même,
aux bénéfices ou aux points positifs, j’aimerais commencer par dire que la raison première qui m’a poussée
au port du voile est la volonté d’obéir à un commandement de Dieu. Quand on a la foi, on a confiance en Dieu,
et on sait que quand Il nous commande de faire quelque chose, ça ne peut être qu’un bien pour nous,
même si on ne voit pas tout de suite la sagesse derrière. C’est un peu comme ne pas manger de porc,
on ne sait pas exactement quelles sont les raisons à cette interdiction–même si on en a une idée aujourd’hui,
scientifiquement, quand on voit l’hygiène de cet animal et bien d’autres choses qui pourraient nous nuire
mais on ne le fait pas quand même.
Certains diront : mais pourquoi Dieu voudrait T’Il que vous vous couvriez la tête ?
Dieu nous a commandé la pudeur, aux hommes et aux femmes, et il nous a prescrit une manière d’arriver
à cette pudeur. Tout comme il nous a prescrit la prière cinq fois par jour, d’une certaine manière précise,
pour pratiquer notre spiritualité et nous rapprocher de Lui. Maintenant, ce qu’il faut comprendre,
c’est que le voile n’est pas un tissu qui sert à couvrir les cheveux. C’est un mode de vie, c’est une attitude,
c’est un concept. Il s’agit de se couvrir le corps, la tête, de s’habiller de manière qui ne laisse pas
apparaître les formes du corps. Mais il s’agit aussi d’avoir l’attitude de pudeur et de modestie qui va avec.
Et ce sont d’importants principes dans notre religion. Pourquoi Dieu nous a -t-Il commandé cela?
N’est-ce pas dégradant pour la femme? Dans le verset où le voile est prescrit, Dieu commence
par s’adresser aux hommes en leur demandant de baisser leur regard et de garder leur chasteté.
Donc avant même de parler de la femme, couverte ou pas, l’homme lui doit le respect,
n’a pas le droit de la regarder de manière indécente, comme si c’était une simple source
de plaisirs pour lui. Dieu donne de la valeur et de la dignité à la femme en lui demandant
de se couvrir et de n’exposer ses atouts qu’aux personnes les plus proches. Son corps n’est pas un objet,
sa beauté n’est pas un moyen de rentabiliser des produits ou d’attirer les regards sur des spots publicitaires.
La femme est bien plus que cela, elle a bien plus de valeur. «Dis aux croyants de baisser leurs regards
et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.
Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en
paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines[…]» [CoranS24:V30-31].
Pour moi, être féministe, ce n’est pas s’exposer à moitié nue pour réclamer ses droits. Etre féministe
c’est avoir le contrôle sur qui je suis, sur mon identité en tant que femme, sur ce que je veux exposer
ou non de mon corps ou de ma beauté. Pour moi, être féministe c’est réclamer que chaque femme
puisse faire le choix de vie qu’elle veut, le choix vestimentaire qu’elle veut. Et réclamer le respect
de la femme dans tous les cas. Agresser verbalement ou physiquement une femme à moitié habillée
est pour moi tout aussi inacceptable qu’agresser une femme voilée. Souvent, j’ai eu à faire
à des personnes qui me méprisaient et presque m’insultaient pour mon port du voile,
parce que selon elles la femme doit être libérée et s’est battue pour ses droits. Eh ben,
personnellement, je me sens plus libre que jamais en me couvrant et en n’exposant mon corps
qu’à certaines personnes . Et si des femmes se sont battues pour «leurs droits», le fait que je porte
un voile n’invalide en aucun cas ces combats. Ce n’est pas incompatible. Je ne suis soumise à personne,
personne ne m’a forcée à me couvrir. Et faire le choix de se couvrir est un droit, lui aussi, à
part entière. Justement on m’a déjà demandé si quelqu’un m’avait imposé de porter le voile.
C’est mon choix personnel et réfléchi, c’est une obéissance à un commandement divin, c’est la pratique de
ma religion. Et je suis même convaincue du sens de la chose et du bien que ça m’apporte intérieurement
et dans la vie de tous les jours. Je suis bien d’accord qu’il y a des maris qui obligent leur femme
à porter le voile, et qu’il y a toutes formes d’excès dans certains pays. Ces hommes ne font que cela
qu’au nom de leur bêtise et de leur complexe psychologique et personnel. Un peu comme ceux–musulmans ou
non -qui battent leur femme. Dans la religion, personne ne peut forcer quelqu’un à faire
quelque chose. On ne peut pas imposer la foi, ni sa pratique. Ce n’est pas les croyants qu’il faut juger,
car ce sont des êtres humains, ils n’incarnent pas parfaitement la religion qu’ils pratiquent.
Si on est sincèrement à la recherche de compréhension, c’est au le Livre Saint qu’il faut
ouvrir son cœur. Certains se demandent pourquoi Dieu imposerait -il le voile aux musulmanes,
et pas aux autres religions. Eh bien, à l’origine, le voile est prescrit dans toutes les religions
monothéistes. Ce verset de l’Ancien Testament en témoigne: «Car si une femme n’est pas voilée,
qu’elle se coupe aussi les cheveux. Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés
ou d’être rasée, qu’elle se voile » (1 Corinthiens 11:6).Un Dieu, plusieurs prophètes, un message,
c’est le fondement même de notre croyance. Les fidèles des autres religions pensent que c’était valable
pour cette époque là, mais que maintenant on vit dans les temps modernes, ce n’est plus pareil.
Eh bien, nous musulmans, on pense simplement que la parole de Dieu n’a pas été révélée
pour une période précise. Si Dieu l’avait voulu, Il aurait précisé un temps ou une période
pour ses prescriptions. Il sait mieux que nous, on ne se permet pas de changer ou d’adapter
Ses paroles. Dans aucun des Livres saints il n’y a écrit que le voile est réservé à une certaine
période. Et pour nous, le Livre Saint est un guide pour tous les âges et toutes les
générations. Certains se demandent aussi pourquoi certaines femmes musulmanes,
parfois pratiquantes, ne portent pas le voile. Souvent ces femmes savent et reconnaissent bien
que c’est un acte prescrit par la religion mais chaque personne est différente, chaque personne en est à un
certain stade spirituellement, chaque personne avance à son rythme.
Interdire le voile parce qu’il opprime la femme est pour moi illogique. Ça revient à interdire à
certaines femmes de vivre selon leur choix de vie, leurs principes. Ça revient à obliger la femme
adhérer à des ‘principes’ de la société, à accepter des idées qui ne sont pas les siennes, au nom de son «
emancipation » et de sa «libération» qu’elle ne voit pas du tout de la même manière. Ne pas permettre
à la femme de faire les choix qu’elle veut et de vivre de la manière qu’elle veut, n’est-ce donc pas cela que
d’opprimer la femme?
Source:Katibin.fr

Laisser un commentaire