OTHMANE : « MA FEMME A LEVÉ LA MAIN SUR MOI, JE SUIS CHOQUE »

Psycho

Othmane : « Ma femme a levé la main sur moi, je suis choqué »

Rédigé par Sabah Babelmin | Mercredi 19 Février 2020 à 08:00

Enregistrer

Othmane : « Ma femme a levé la main sur moi, je suis choqué »

Je me permets de vous contacter car je souhaiterais comprendre ma situation.

Je suis marié depuis sept mois et mon couple ne va pas comme je le souhaite. Avec mon épouse, nous avons beaucoup trop de tension et de crises de nerf.

Aujourd’hui, je ne sais plus quoi faire car, hier, elle a levé la main sur moi et m’a frappé au visage. Je suis encore choqué de ce qui s’est passé.

Pouvez-vous m’aider ?

La psychanalyste

Cher Othmane,

Je vous remercie de témoigner car rares sont les hommes qui osent le faire par manque de confiance, par peur et par honte, alors que la maltraitance physique est aussi pratiquée sur les hommes d’après les statistiques et qu’il est plus courant que ce soit plutôt les femmes qui en sont victimes et que les hommes n’en parlent pas.

Qu’est ce qu’il ya derrière cette violence exprimée par votre femme ? Est ce qu’il ya une communication entre vous sur vos problèmes de couple ? Avez-vous une sexualité épanouie ? Est-ce qu’elle travaille aussi ou est-elle femme au foyer ? Pourquoi vous en veut-elle au point de vous frapper ? Sept mois est une courte période pour éprouver un couple, mais vous parlez déjà de crises, de tension et de conflits !

Cette femme doit, me semble-t-il, avoir beaucoup de colère, et elle l’exprime par un passage à l’acte regrettable, car frapper son conjoint peut détruire un couple, c’est une humiliation difficile à cicatriser.

« Je suis encore choqué de ce qui s’est passé », avouez-vous dans votre lettre. Je comprends, il y a de la peur et le choc d’en être arrivé là, la personne se sent avilie, surtout si elle a subi cela enfant ! L’adulte régresse et c’est le petit enfant intérieur, terrorisé par le parent maltraitant qui surgit, souffre et se révolte, ou est choqué et se fige.

Il se peut que votre femme ait été maltraitée physiquement par ses parents, et son geste a précédé sa parole. Evidemment, il n’est pas question de banaliser son geste mais l’inconscient est trop fort et, parfois, envahit la personne qui a subi de la violence enfant et la pousse à répéter ce dont elle a elle-même souffert.

Il me semble important d’en parler avec elle, si c’est une première fois. Il ne faudrait pas laisser passer en prenant la fuite, mais en parler, car cela risque de recommencer !

Si cela vous est difficile, allez consulter un thérapeute de couple, c’est plus facile de mettre à plat la situation en présence d’un tiers, qui vous aidera aussi à éclaircir toutes ces tensions et ces crises dont vous parlez et prendre une décision dans un sens ou un autre. Bon courage.

SaphirNews

Laisser un commentaire