MUSULMANES D’AILLEURS: DIRECTION L’INDONÉSIE

Imane Magazine vous emmène à la découverte de musulmanes vivant dans d’autres pays. Voyons ce pays qui concentre la plus forte population musulmane au monde : l’Indonésie.

Qu’est ce que la femme musulmane indonésienne a de différent comparée aux occidentales que nous sommes ?

Lors de la rédaction de cet article, c’est la première question que je me suis posée. Et finalement, j’y ai découvert qu’elles avaient ce que nous n’avons pas et que l’on retrouve dans la majorité des pays musulmans : elles vivent leur religion sereinement.

Oui mais voilà : l’Indonésie n’est pas un pays musulman mais bel et bien comme la France, un pays laïc ! L’étau se ressert à nouveau sous notre voile nous, héritières de Marianne que nous sommes…

Alors cap vers l’Indonésie où il fait bon vivre en paix sa pratique religieuse.

Ce pays a la plus forte population musulmane au monde, et c’est bien là que réside sa force !

L’islam s’est déposé comme un papillon sur une fleur lors des multiples traversées sur la route de la soie. Les princes des ports de tout l’archipel se sont peu à peu convertis et l’expansion de notre religion a naturellement progressé  pour côtoyer les autres religions déjà présentes. Au fil des vents et marées mais surtout des années, de grands voyageurs du nom d’Ibn Battuta ou encore Marco Polo rapportent à leur retour d’expédition que certains rois sont musulmans.

Les habitants ont su prendre « le meilleur » de chaque culture pour la bonifier aux saveurs indonésiennes. Mais ce n’est pas un patchwork de diverses traditions mais bel et bien la pluralité de  LA TRADITION de ce pays qui a su s’imprégner du nectar de celles des autres pays tout en conservant sa couleur.

Pour exemple, dans certains endroits, les femmes ont conservé un statut en y alliant l’islam : une région à dominante matriarcale octroie à la femme l’héritage de la demeure et des terres de ses parents. En général, il est de coutume qu’une fois marié (lorsque la fille et sa famille ont demandé la main du garçon !) l’époux parte habiter chez ses beaux-parents dont la belle mère occupe une place très importante. La touche religieuse ? Pour rester dans la lignée matriarcale, c’est l’oncle maternel (mahram) qui est en charge d’avoir un rôle moteur dans la vie de sa nièce.

L’indonésienne est très pudique, et par essence même le peuple indonésien respire une pudeur d’âme tant dans leur comportement que dans leur façon de vivre. En parallèle, on ne peut pas croiser une femme indonésienne sans qu’elle ne fasse la sadaqa d’un sourire ! Elles sont très sociables et manient cette ouverture avec la plume de leur respect qui est un art que beaucoup d’entre nous ont perdu ici en Occident…

La femme musulmane indonésienne porte son voile de manière absolument assumée (tout comme nous) mais aussi avec une facilité si évidente qu’une partie de la jeune génération en a fait un accessoire de mode. Le voile permet de « changer de couleurs tous les jours, ce que je ne pourrai pas faire avec mes cheveux ». L’Indonésie est un haut lieu de la mode mastoura avec l’organisation de défilés de haute couture pour femmes musulmanes.

Alors certes… Il est facile d’ouvrir la porte de l’outrance en criant au scandale mais la réalité est telle que ces femmes ont tellement intégré le voile qu’il est tout aussi naturel de se voiler que de porter une paire de chaussure pour sortir.

Est ce un pas en avant que de vivre sa religion ainsi ou une vraie destruction des principes mêmes de certaines obligations ? Je pense que la réponse appartient à celui qui saura respecter et ne pas juger la différence. Celle là même qui nous fait du tord face à nos compatriotes ici en France…

Beaucoup d’entre elles oscillent entre la culture occidentale et indo-musulmane.

Une phrase est souvent revenue au sujet de l’islam, la femme et l’Indonésie : « On vit l’islam dans ce pays comme nulle part. Cette pratique religieuse est propre à l’Indonésie »

Ainsi, les Indonésiennes vivent leur islam comme elles l’ont toujours connu : c’est la pluralité de leur pratique qui rend l’islam si unique…

ImaneMagazine

Laisser un commentaire