MON ENFANT FAIT PIPI AU LIT : QUE FAIRE?

«Ma fille a eu 3 ans en juin dernier et fait toujours pipi dans sa couche la nuit (on a essayé de lui enlever mais c’est la cata, je retrouve son lit systématiquement mouillé), alors qu’elle est propre le jour depuis c’est 16 mois, elle est également propre à la sieste (elle n’a plus voulu du jour au lendemain de couche pour la sieste). Je ne comprends donc pas pourquoi, elle n’arrive pas à passer une nuit au sec ??? On évite de la faire boire au maximum. Que puis-je mettre en place pour que cela cesse??? Je suis désespérée, lol. En espérant recevoir une réponse, recevez mes salutations.»

Voici la réponse de la pédiatre :

L’énurésie ou « pipi au lit » est une miction nocturne, inconsciente, involontaire, se produisant dans le sommeil. Elle est complète et peut survenir à différents moments du sommeil. Ceci est un phénomène fréquent puisqu’il touche 10% des enfants, plus volontiers les garçons. On ne parle d’énurésie qu’à partir de l’âge de cinq ans, âge habituel de maturité du sphincter de la vessie.

L’énurésie est primaire lorsque l’enfant n’a jamais été propre. Elle est constatée 10 à 15% des enfants de cinq ans, chez 7% des enfants de huit ans, et chez 1 à 2% des adolescents. L’énurésie est secondaire quand elle est consécutive à une période d’au moins six mois de propreté nocturne complète. Une cause médicale ou psychologique est à rechercher. L’énurésie nocturne isolée représente 65% des cas, mais des énurésies diurnes isolées ou énurésies diurnes et nocturnes (concomitantes) existent également. L’énurésie peut être constante, totale lorsque l’enfant urine toutes les nuits. Elle peut survenir certaines nuits après certains événements diurnes particuliers. Elle peut être intermittente lorsque les mictions nocturnes ne surviennent qu’à certaines périodes. Enfin, elle peut ne survenir qu’exceptionnellement quand l’enfant est malade, lors de séparations…

Comme vous l’avez compris, exiger d’un enfant de trois ans qu’il soit propre la nuit est anticipé. La propreté nocturne s’acquiert tranquillement entre trois et cinq ans en fonction des enfants. Il ne sert à rien d’enlever les couches avant que celles-ci soient sèches pendant plusieurs nuits d’affilées. L’enfant doit être d’accord pour cet essai de nuit sans couche. On considérera qu’il y a un « problème d’énurésie » qu’à partir de l’âge de cinq ans, voire six.

Il n’y a donc rien à faire pour votre fillette de trois ans et quatre mois, laissez-lui sa couche, laissez la boire, n’en parlez plus et soyez assurée que dans les mois ou années à venir elle pourra passer ses nuits au sec, sans couche.

AfriqueFemme

Laisser un commentaire