LA MAISON DE RETRAITE POUR MES PARENTS, JAMAIS!

Pouvons-nous opter pour la maison de retraite en Islam ? Papa, Maman, nos parents, deux créatures d’Allah qui ont été la cause de notre venue au monde par la grâce du Tout Puissant. Notre mère nous a porté pendant de longs mois. Elle a souffert pour nous mettre au monde et a toujours veillé à notre bien-être. Et quelle personne d’autre au monde qu’une mère ne souhaite autant notre bien et notre réussite?

Notre père nous a désiré et nous a accordé de l’importance dans notre éducation, son amour et ses dépenses. Cet amour naturel, que nous portons à nos parents, qu’ils soient musulmans ou non, c’est un amour inestimable. Nous devons œuvrer et faire des efforts pour les satisfaire dans le bien.  

La maison de retraite en Islam, le bon choix ?

Découvrons un extrait de la parole de Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine, au sujet de la douceur et de la dévotion envers les parents.

Et ils [Ahl us-Sunnah wal Jamâ’ah] commandent d’être doux et dévoués envers les parents. Et cela à cause de l’ampleur de leurs droits. Et Allâh n’a créé aucun droit qui suive les Siens et ceux du Messager, si ce n’est celui des parents, Il dit donc :

وَاعْبُدُواْ اللّهَ وَلاَ تُشْرِكُواْ بِهِ شَيْئًا وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَان
« Adorez Allâh et ne Lui associez personne, et soyez bons avec vos parents » (4 : 36)

Donc le droit du Messager est inclus dans le commandement de l’adoration d’Allâh, car l’adoration ne sera correctement établie qu’au moment où elle sera basée sur le droit du Messager صلى الله عليه وسلم, à travers l’amour qu’on lui porte et la poursuite de sa voie.

Voilà ce qui est inclus dans Son verset : « Adorez Allâh et ne Lui associez personne dans votre adoration ».
Qui pourrait adorer Allâh sans suivre la voie et l’exemple du Messager صلى الله عليه وسلم ?
Donc lorsque l’on adore Allâh en accord avec la législation du Messager, on aura rempli nos devoirs.

Alors, après cela, viennent les droits des parents. Les parents subissent des difficultés à cause de leurs enfants et plus particulièrement la mère. Allâh l’Exalté a dit :

وَوَصَّيْنَا الْإِنسَانَ بِوَالِدَيْهِ إِحْسَانًا حَمَلَتْهُ أُمُّهُ كُرْهًا وَوَضَعَتْهُ كُرْهًا
« Et on a enjoint l’homme à être respectueux et doux avec ses parents. Sa mère l’a porté avec difficulté et elle continue à le porter avec difficulté » (46 : 15)

Et dans une autre âyah :

وَوَصَّيْنَا الْإِنسَانَ بِوَالِدَيْهِ حَمَلَتْهُ أُمُّهُ وَهْنًا عَلَى وَهْنٍ
« Et on a enjoint l’homme à être respectueux et doux avec ses parents. Sa mère l’a porté subissant peine sur peine » (31 : 14)

Donc la mère rencontre des difficultés lors de sa grossesse, à la naissance et après la naissance, et le clémence et la bonté qu’elle a envers son enfant sont plus importantes que celles que le père a pour lui.
C’est pourquoi c’est elle qui mérite le plus notre compagnie et notre bon traîtement, et même plus que le père.

la mère en Islam

Et le père aussi rencontre des difficultés face à ses enfants et il s’inquiète de ce qui les préoccupe, est content lorsque ses enfants sont heureux et il s’efforce d’obtenir tout ce qui pourrait les réconforter et les mettre à l’aise et ce qui leur permettrait d’avoir une bonne vie.
Il pourrait traverser des déserts et des contrées sauvages pour obtenir des moyens de subsistance pour lui et ses enfants.

Accorder le meilleur à nos parents

maison de retraite en islam

Notre religion nous incombe d’être reconnaissants et dévoués envers nos parents. Le fait de prendre soin d’eux est un acte méritoire et expiatoire.
Le temps passe, chacun fait sa propre vie. Nous formons nous aussi notre famille. Les membres de notre communauté pourraient être amenés à se poser des questions. Que penser de la maison de retraite en Islam par exemple ? Seulement malgré les années passées, les liens de parenté eux, ne se ternissent pas, et nos devoirs envers nos parents ne diminuent pas, bien au contraire.
Nos parents ont été là pour nous, de notre plus tendre enfance, aux moments clés de notre vie. Il est temps désormais de nous occuper d’eux. Malheureusement, à notre époque, le bon comportement se perd. La maison de retraite en Islam est-elle une option possible ?

Que disent nos savants sur la maison de retraite en islam ?

Nous savons que les enfants ont des droits sur leurs parents. Découvrons maintenant un extrait de la parole de Cheikh Al Fawzan au sujet de la maison de retraite en Islam.

« Ainsi, chaque musulman doit avoir la crainte d’Allah. Manquer de respect envers les parents est devenue très répandue en ce temps, les cœurs se sont endurcis, et les parents se sont éloignés. Et les coutumes de nos ennemis des pays occidentaux et les mécréants sont venus à nous, ceux qui n’ont pas de famille ou de maisons, sauf une maison qui ressemble à la maison d’un animal.

Ils obtiennent une maison et ils vivent seuls ou ils vivent avec des chiens. Quant à vivre avec leurs parents ou avec leurs enfants, ou avec leurs frères, alors non, cela n’existe pas dans la plupart des pays mécréants. Aujourd’hui, certains musulmans désirent les imiter, malheureusement. Ainsi ils souhaitent placer leurs parents ou l’un de leurs parents en maison de retraite et pour se débarrasser d’eux. Et s’il a un certain malaise sentimentale peut-être alors il viendra leur rendre visite le jour de l’Aïd et leur passer le salam, se contenter de les visiter. Ou certains jours, il va passer par là et leurs passer le salam. Et il estime que cela est suffisant dans l’accomplissement des droits de ses parents sur lui. Ainsi il est du devoir du musulman d’être attentif et d’avoir la crainte d’Allah, et il devrait comprendre que ce qu’il fait aux autres lui sera fait. Et il sera demander des comptes pour ses actions. Et ils ne devrait rien placer devant ses parents autre que la bonté, sauf l’obéissance à Allah soubhana wa ta’ala. »

Et qui de nous, aimerait terminer sa vie en maison de retraite?

Muslimette

Laisser un commentaire