IRAN: LES FEMMES VONT ETRE AUTORISÉES A ASSISTER AUX MATCHES DE FOOTBALL

C’est peut-être une belle avancée même si pour le moment, c’est la Fifa qui l’annonce et pas les autorités de Téhéran : les Iraniennes devraient être autorisées à assister aux matches de foot. Le président de la Fédération internationale de football a déclaré ce dimanche 22 septembre avoir reçu des assurances de la part du gouvernement iranien. Un revirement qui intervient après le suicide d’une jeune supportrice iranienne.

« On nous a assuré qu’à partir du prochain match international en Iran, les femmes seraient autorisées à entrer dans les stades de football. » La déclaration de Gianni Infantino, président de la Fifa, fait suite à la visite d’une délégation de la Fédération internationale de football à Téhéran. Une visite qui s’est achevée vendredi dernier et au cours de laquelle la Fifa a exigé que les femmes puissent assister aux matches, et cela sans qu’aucun quota ne vienne limiter leur accès au stade. Les autorités iraniennes doivent encore confirmer et préciser les déclarations du président de la Fifa.

40 ans d’interdit

Cela fait quarante ans, depuis la Révolution islamique de 1979, que les Iraniennes n’ont plus le droit d’entrer dans les stades. Les autorités religieuses entendant les protéger de l’« atmosphère masculine » et de la « vue d’hommes à moitié dévêtus ». « Cette règle a été enfreinte, à quelques exceptionnelles reprises. » Mais pas pour Sahar Khodayari. L’année dernière, cette jeune femme de trente ans avait été arrêtée après avoir tenté d’assister à un match, déguisée en garçon.

Il y a dix jours, elle s’est immolée par le feu après un entretien dans un tribunal de Téhéran, croyant qu’elle serait condamnée à six mois de prison.

RFI

Laisser un commentaire