HYPERTENSION PROVOQUÉE PAR LA GROSSESSE

Apprenez-en davantage sur l’hypertension provoquée par la grossesse (hypertension artérielle). Cette section contient de l’information sur les signes, le traitement et la prévention de l’hypertension, ainsi que sur les examens permettant de la surveiller.

À retenir

Il existe trois symptômes majeurs d’hypertension liée à la grossesse : une haute tension artérielle, la présence de protéines dans l’urine et de la rétention d’eau.

Le seul remède à l’hypertension liée à la grossesse est l’accouchement de votre bébé. Si votre bébé n’est pas à terme, votre médecin peut choisir de vous traiter en vous recommandant de demeurer alitée, une alimentation saine et des médicaments afin d’abaisser votre tension artérielle.

Une hypertension liée à la grossesse non contrôlée peut être nuisible au bébé et à vous.

Si vous présentez une hypertension liée à la grossesse, suivez les conseils de votre médecin, même si vous vous sentez parfaitement bien.

L’hypertension provoquée par la grossesse renvoie à l’hypertension artérielle qui se manifeste pendant la grossesse. Le cas échéant, c’est habituellement dans les trois derniers mois de grossesse que l’hypertension artérielle apparaît. En règle générale, les symptômes disparaissent après la naissance du bébé.

L’hypertension provoquée par la grossesse est plus fréquente en cas de première grossesse, mais on ne sait pas pourquoi. La plupart des femmes ne se sentent pas malades en cas d’hypertension légère; c’est l’une des raisons pour lesquelles il est essentiel d’effectuer des examens prénataux régulièrement.

Signes d’hypertension provoquée par la grossesse

L’hypertension est révélée par trois signes principaux : une hypertension artérielle, des protéines dans l’urine et une rétention d’eau. Sinon, les autres symptômes possibles sont des maux de tête, une vision trouble, de la nausée, une douleur abdominale, des réflexes nerveux et une baisse des quantités d’urine.

À supposer que vous fassiez de l’hypertension, il est très important que vous parliez à votre médecin immédiatement si vous avez des maux de tête, si votre vision change (vision trouble ou double ou des tâches devant les yeux) ou si vous ressentez des douleurs dans le haut de l’abdomen. Chacun de ces symptômes pourrait présager d’une aggravation de l’hypertension.

Traitement de l’hypertension provoquée par la grossesse

Seule la naissance de votre bébé peut vous guérir de l’hypertension provoquée par la grossesse. Si votre bébé n’est pas prêt de naître, votre docteur vous recommandera possiblement l’alitement, un régime alimentaire sain et des médicaments qui feront baisser votre pression artérielle. Si l’hypertension continue de s’aggraver en dépit du traitement, votre bébé sera peut-être mis au monde avant votre date d’accouchement prévue.

Plusieurs femmes souffrant d’hypertension artérielle provoquée par la grossesse se sentent en fait assez bien; ainsi, elles acceptent difficilement l’idée de l’alitement. Il faut savoir que lorsque la pression artérielle augmente, la quantité de sang circulant dans votre corps diminue, y compris dans l’utérus et le placenta. Quand vous vous tenez debout, l’utérus est lourd et exerce une pression sur les veines de l’aine, poussant le sang à s’accumuler dans les jambes. De ce fait, l’alimentation en sang de l’utérus et des reins diminue. En vous alitant, surtout si vous vous allonger sur le côté gauche, vous augmentez le volume de sang circulant dans l’utérus et les reins. Cette meilleure circulation du sang vers l’utérus est tout à l’avantage de votre bébé; la meilleure circulation du sang vers les reins entraîne l’expulsion des déchets toxiques et une partie des liquides organiques excédentaires susceptibles de s’accumuler et de provoquer des gonflements.

Examens pour surveiller l’hypertension provoquée par la grossesse

Analyse d’urine

Normalement, vos urines ne devraient contenir aucune protéine. Toutefois, lorsque les reins reçoivent moins de sang qu’à l’accoutumée, ils ne fonctionnent plus aussi bien. Par conséquent, il peut être nécessaire de vérifier vos urines et, parfois, de les analyser quotidiennement. La présence de protéines dans les urines présage d’un mauvais fonctionnement des reins. Plus le taux de protéines est élevé, moins vos reins fonctionnent. Pendant la grossesse, l’association d’hypertension artérielle et de protéines dans les urines s’appelle la prééclampsie.

Analyse des réflexes

L’analyse des réflexes permet de connaître le degré d’irritabilité du système nerveux central. L’hypertension provoquée par la grossesse nuit à l’alimentation en sang du système nerveux, ce qui le rend agité ou irritable. Dans les cas les plus sévères, cette irritabilité est si marquée que la personne peut avoir des convulsions.

Analyse de la pression artérielle

La hausse de la pression artérielle est l’un des signes de l’hypertension provoquée par la grossesse. Le cas échéant, votre pression artérielle sera vérifiée fréquemment aux fins d’évaluation et de traitement.

Mesures du poids

Votre poids devrait être mesuré chaque jour à la même heure. Si vous prenez plus d’un kilo (deux livres) en une semaine ou moins, cela peut présager d’une rétention d’eau, aussi appelé gonflement ou œdème. Votre médecin voudra possiblement mesurer la quantité d’urine que vous produisez après avoir bu de l’eau ou reçu du liquide par intraveineuse.

Analyses du sang

De plus, votre médecin vous prescrira sans doute des analyses de sang pour connaître le degré de votre hypertension.

Effets de l’hypertension sur le bébé

Comme la quantité de sang parvenant au placenta est réduite par l’hypertension, votre bébé pourrait être plus petit qu’il ne l’aurait été sans cette complication. Si l’hypertension n’est pas maîtrisée, elle pourrait nuire au bébé.

Pour connaître l’état de votre bébé, l’idéal est de compter le nombre de mouvements qu’il effectue. Votre médecin vous demandera peut-être de vous rendre à l’hôpital pour passer un examen de la réactivité fœtale au moyen d’un moniteur électronique, ainsi qu’une échographie. À l’aide des résultats de ces examens, votre médecin saura comment votre bébé se développe et si le placenta lui fournit suffisamment de nutriments.

Pour prévenir l’hypertension provoquée par la grossesse

De multiples théories circulent sur les causes de l’hypertension provoquée par la grossesse. Pour palier au risque d’en souffrir, évitez le tabac, l’alcool et tout autre substance toxique et adoptez un régime alimentaire nutritif. Évitez de prendre trop de poids mais ne tentez pas d’en perdre non plus. Allez régulièrement aux visites prénatales. Vous ne développerez pas d’hypertension parce que vous salez vos aliments ou buvez trop d’eau. Le sel et l’eau sont tous deux nécessaires au bon fonctionnement des reins et d’autres systèmes organiques; vous devez donc en consommer en quantités normales. Si vous développez de l’hypertension, suivez les directives de votre médecin pour protéger votre bébé et prévenir une aggravation de la situation. Peut être vous sentirez-vous en parfaite forme et penserez que ses inquiétudes sont exagérées. Elles ne le sont pas.

aboutkidshealth.ca

Laisser un commentaire