GRANDE PREMIÈRE ! UNE RUE PORTE LE NOM D’UNE FEMME VOILÉE

Pour la première fois en France, une rue porte le nom d’une femme voilée ! C’est Nadiya Lazzouni, juriste et journaliste brillante de 36 ans, qui s’est vue attribuée une plaque à son nom dans la ville de Caen.

Qui est Nadiya Lazzouni ?

Connue pour sa pugnacité, son intelligence et son mordant, celle qui a donné des sueurs froides à plusieurs chroniqueurs et politiques lors de débats télévisés est aussi une des rares représentantes des femmes musulmanes portant le foulard ayant eu l’opportunité de s’exprimer dans les médias mainstream. En 2017 elle lance Speak Up Channel qui diffuse « The Nadiya Lazzouni Show ». En plus de cela, elle continue à produire, écrire et animer sur différents médias.

2% des plaques de rue ont des noms de femmes en France

Une association de Caen, constatant l’absence de parité hommes/femmes concernant la dénomination des rues de la ville qui ne sont que 3% à porter le nom de femmes (et seulement 2% sur le territoire français), a fait le pari d’apposer 50 plaques de rue portant un nom féminin.

Alors que plus jamais, le débat sur l’islam, la mise à l’index des femmes musulmanes et leur discrimination massive de l’espace public font rage, cette nomination est hautement symbolique. Émue et honorée, elle dédie cette rue à toutes les « femmes qui n’ont plus la force de supporter le coût psychologique lié aux violences réelles et symboliques qu’elles subissent, […] qui subissent le harcèlement de rue, à toutes celles discriminées sur le marché de l’emploi parce qu’elles portent un foulard ». Elle salue aussi la mémoire de ses parents et de cette immigration qui a relevé la France et porté les générations futures avec souvent bien peu de considération et de reconnaissance.

ImaneMagazine

Laisser un commentaire