CORONAVIRUS : PLUS DE 500 COUPLES SAOUDIENS SCELLENT DES CONTRATS DE MARIAGE EN LIGNE SUR UN SITE DÉDIÉ

Dire que l’irruption brutale du Covid-19 dans un monde qui n’était pas suffisamment armé pour le juguler a provoqué un véritable cataclysme, est un doux euphémisme…

Parmi les bouleversements qu’il a déclenchés sur son passage dévastateur, ce redoutable virus a eu aussi pour effet de contrarier des projets de mariage très aboutis, à la consternation des deux futurs époux dont l’union était sur le point d’être scellée.

Il aura fallu qu’une pandémie passe par là pour que le plus beau jour de leur vie soit rayé, presque balayé des agendas, les promis s’inquiétant de savoir sous quels présages sera placé un mariage reporté… aux calendes grecques.

En Arabie saoudite, les unions à l’heure du Coronavirus s’annoncent heureuses puisque, grâce à la magie des nouvelles technologies, elles seront facilitées sur un plan procédural et contractées en temps et en heure, sur le site internet dédié Najiz, mis en place par le ministère de la Justice.

En l’espace de quelques jours, pas moins de 542 contrats de mariage ont été déposés en ligne par des couples saoudiens qui résistent à l’épreuve inédite du confinement, et à son corollaire, l’éloignement qui les sépare, plus déterminés que jamais à déjouer les sombres plans du virus planétaire.

Sur ce site marital, dont les solides remparts de défense sont inattaquables, les futurs conjoints ont la possibilité de se donner rendez-vous par voie électronique, de se mettre d’accord sur les clauses du contrat de mariage et de le finaliser ensemble. Une étape essentielle qu’Abdul Aziz Mohammed a saluée dans un entretien à la presse de Riyad, estimant qu’elle lui est amplement suffisante, d’autant plus qu’elle lui fait d’ores et déjà entrevoir une perspective des plus réjouissantes : celle de pouvoir emménager avec son épouse dans les meilleurs délais.

« Nous n’avions pas l’intention de faire un grand mariage de toute façon, cela nous facilite la tâche à tous. L’argent que nous aurions dépensé pour l’organiser sera économisé, et en plus, personne ne risque d’attraper le virus lors de notre banquet », a-t-il déclaré non sans une certaine auto-dérision, avant d’ajouter : « Avec ma future épouse, nous avons tous deux convenu que nous pourrions à la place faire une grande fête pour notre premier anniversaire de mariage ».

Reem H., une étudiante qui attendait avec impatience de convoler en justes noces, et était en train de mettre la touche finale aux derniers préparatifs de son mariage, lorsque le Coronavirus s’est abattu sur le royaume saoudien comme une véritable calamité, prend son mal en patience, refusant de faire courir le moindre risque aux êtres qui lui sont chers.

« Nous voulons profiter pleinement de ce moment mémorable que sera notre mariage, entourés des personnes que nous aimons, mais à la seule et unique condition que nous soyons assurés que tout le monde sera en sécurité », a-t-elle tenu à souligner, convaincue que son union sera placée sous les meilleurs auspices, en partie grâce à l’efficacité du site Najiz.

Oumma.com

Laisser un commentaire