8 PLANTES POUR LUTTER CONTRE LA FATIGUE

Si la digestion d’un plat lourd vous endort, certains aliments ont la capacité de vous donner un coup de fouet.

Voici 8 aliments et compléments à garder sous la main pour leurs propriétés anti-fatigue. Lutter contre la fatigue ne dispense pas d’un bon sommeil mais en cas de souci voilà la marche à suivre.

Lutter contre la fatigue : le café, un bon aliment anti-fatigue ?

Le café est un bon aliment anti-fatigue bien entendu, mais il faut le consommer correctement. Dans un premier temps, si la fatigue et le sommeil sont un problème pour vous, mieux vaut éviter la caféine d’une manière générale.

Pour les autres, rien ne sert de boire un demi-litre de café pour émerger, la méthode serait même inefficace. L’École de médecine de l’Université de Harvard a ainsi étudié les doses de caféine. Leur conclusion était que boire un quart de tasse de café noir régulièrement est plus efficace que de grosses doses pour rester éveillé.

En cas d’urgence, buvez une tasse de café, et faites une sieste de 20 à 30 minutes : vous serez boosté. Cela ne remplace bien sûr pas une vraie nuit de sommeil.

Le son, un bon aliment de base

N’hésitez pas à manger un peu de son : 100 g contiennent 792 mg de phosphore. Le corps utilise le phosphore pour métaboliser les hydrates de carbone, les protéines et le gras pour les transformer en énergie.

Mélangez une ou deux cuillères de son d’avoine dans un yaourt ou un fromage blanc avec des fruits et un peu de miel, ou préparez une galette…

La spiruline, aliment anti-fatigue

Antioxydante, la spiruline possède plus d’un atout. Elle contient des micro-nutriments, des protéines, des vitamines, des minéraux et oligo-éléments à des taux très intéressants.

De quoi améliorer sa santé au quotidien et lutter contre les déficits d’apports en micro-nutriments et les coups de barre.

Un complément alimentaire : le ginseng de Sibérie ou eleuthérocoque

L’Eleuthérocoque, aussi appelé ginseng de Sibérie, est connu pour protéger du stress en stimulant le système nerveux. Pour doser correctement, choisir un complément contenant 4 % minimum d’eleuthérosides et prendre 200 mg par jour. En dessous, c’est un peu du placebo.

Attention toutefois, ne consommez pas ce produit en cas d’hypertension.

La rhodiole, la plante anti-stress

Rhodiola rosea est encore peu connue et pourtant la rhodiole a plus d’un atout. Parfois conseillée comme antidépresseur naturel, avec des effets prouvés, elle aide l’organisme à gérer le stress et la fatigue. La dose journalière conseillée est de 200 à 600 mg.

En cas de doute, de prise de médicaments ou d’autres plantes, consultez votre médecin.

La klamath, l’algue bleu-vert qui booste

Cette algue, issue du lac du même nom dans l’Oregon aux États-Unis, a des propriétés exceptionnelles qui lui permettent d’agir à plusieurs niveaux de l’organisme. Grâce à ses excellentes propriétés nutritives, la klamath renforce le système immunitaire et redonne du tonus et de l’énergie intellectuelle.

fait de la klamath un complément alimentaire très recommandé pour dynamiser globalement votre organisme en période de fatigue ou de sollicitation intense.

Potassium : mangez des courges !

Et des épinards ou encore des courges, bref des aliments riches en potassium. D’une manière générale, mangez des fruits et légumes bien entendu mais un manque de potassium peut vite se ressentir. Le risque : la fatigue intellectuelle et musculaire.

Le potassium a un rôle important dans l’organisme : il préserve la santé du système nerveux et celle du coeur (notamment sa régulation). Il participe à l’équilibre hydrique et au transport des nutriments.

Le dosage : 4,7 g par jour. À titre d’information, une tasse d’épinards cuits en contient déjà 0,8 g. À noter que le potassium s’allie bien avec le calcium, de manière à garder les os solides.

Joue-la comme Popeye : le magnésium

Si le taux de fer n’est pas si haut que la légende le prétend dans les épinards, ceux-ci contiennent du potassium comme nous l’avons vu mais également du magnésium. Le magnésium contribue à la production d’adénosine triphosphate, qui aide la transformation des aliments en énergie. Une carence de magnésium provoque donc fatigue et faiblesse, voire même une baisse de moral.

Le bon dosage est de 310 mg pour une femme et 400 mg pour un homme. Pour information, un quart de tasse de 250 ml de graines de potiron grillées en fournit déjà 185 mg et une tasse d’épinards cuits 157 mg.

consoglobe.com

Laisser un commentaire