Sans titre

J’aime la nature 

J’aime le naturel 

J’aime le beau 

Et surtout le naturellement beau

En toute chose,mon choix se porterait instinctivement sur ce qui me semble bon, beau, raffiné, ce qui tend vers la perfection. 

Pas donc étonnant qu’au rang des sentiments j’accorde la première classe à l’Amour. 

C’est le plus beau des sentiments. 

On dénonce la haine mais avons nous proposé l’amour au haineux ? 

Facile de parler de nos douleurs, de nous en plaindre même des fois,qu’en est-il de toutes ces preuves d’amour qui nous sont manifestées chaque jour?

Au lieu de sublimer l’ennemi en exposant chaque fois les torts qu’il nous fait endurer, pourquoi ne pas valoriser à sa juste et noble valeur l’amour que nous voue l’amoureux? 

Trop de temps gâché inutilement à nous préoccuper de ceux qui ne nous aiment pas qu’on en marginalise ceux qui meurent d’amour pour nous. 

Pourtant une personne qui nous fait souffrir doit être jeté au cachot de notre indifférence, notre oubli. 

Et celle qui nous aime, occuper une place de choix dans le palais de notre amour, notre vie.

Parlant de vie, celle-ci est très belle si on en voit que le beau, le naturel.

Elle est éphémère pourquoi accepter de la ternir par l’importance accordée aux ténèbres qui la hante des fois, souhaitant la dominer et ainsi la raccourcir ? 

L’amour est lumière et la méchanceté est ténèbres. Une lumière si petite soit-elle ne se ne saurait se dissimuler dans les ténèbres.

Les ténèbres sont donc très fragiles face à la lumière, pour celui qui sait évidemment la force de la lumière, de l’amour…

Enfin, je pourrais bien cacher mes douleurs. Mais fasse à l’amour je ne puis manifester que bonheur. 

Quand j’aurai mal, je me cacherai peut être pour pleurer 

Mais quand j’aime, souffrez je ne puisse le dissimuler.

Je vous aime, vous savez ? 

Koriyan Camara.

Laisser un commentaire